Votre biographie est écrite, que faire de votre manuscrit ?

 

Votre écrivain biographe vous a rendu sa copie finale, votre manuscrit. En fonction du projet que vous avez mis au point avec ce professionnel de l’écriture, différentes formules d’exploitation du texte sont possibles. Je vous présente ici les principales pistes.

Le cas le plus courant : vous n’êtes intervenu à aucun moment dans l’écriture et votre biographe est l’auteur de votre livre.

Vous avez écrit conjointement votre livre, c’est-à-dire que certains textes ont été écrits par vous et d’autres par votre biographe. Vous êtes co-auteurs.

Votre prête plume, ou votre nègre, vous a délégué ses droits d’auteurs, c’est-à-dire que vous êtes l’auteur.

Quelle que soit la formule choisie, pour ma part, je fais relire le texte par une correctrice professionnelle. Elle le met également en maquette pour délivrer un PDF correct pour l’impression. Je tiens à ce travail de qualité qui vous soulage des aspects techniques.

L’étape suivante est l’impression. Ici, vous avez deux choix possibles : L’autoédition et l‘édition en compte d’éditeur.

  1. L’autoédition et l‘édition en compte d’éditeur

L’autoédition consiste à imprimer vous-mêmes à la demande des exemplaires pour votre famille, vos proches, vos amis. Vous financez les frais de réalisation d’une couverture et d’impression. Plusieurs sites faciles à utiliser pour réaliser vos livres proposent ce service. Pour ma part, je travaille régulièrement avec CoolLibri dont les tarifs et les délais sont acceptables.

Si vous souhaitez voir votre livre diffusé au grand public, vous pouvez faire appel à des services en ligne. KDP KOBO I BOOKS YOUSCRIBE, etc. Le site publiersonlivre.fr vous présente des comparatifs de plateformes.

  1. L‘édition en compte d’éditeur

Vous recherchez un éditeur à qui vous présentez votre manuscrit. S’il l’accepte (après de nombreux mois de patience, vous aurez une réponse), il faudra prévoir des corrections du texte en fonction de ses choix éditoriaux ou marketing. Par exemple, il peut choisir le titre du livre et un style de couverture pour entrer votre livre dans une collection cohérente et dans son catalogue. Dans ce cas, vous pouvez vous adresser à votre biographe pour reprendre le texte. Il faudra compter des frais supplémentaires de réécriture.

L’éditeur prend en charge totalement les frais de création d’une couverture, les frais d’impression, les frais de diffusion auprès des banques d’achats des libraires. Il organise le rapprochement entre l’auteur et les lecteurs via les librairies, salons du livre, événements littéraires, presse, etc. Clairement dit, un éditeur qui vous propose un contrat d’édition à compte d’éditeur ne vous demandera aucune avance financière.

Si votre biographe vous a totalement délégué ses droits, vous êtes l’auteur et les droits d’auteurs sur les ventes vous reviennent.  

Si c’est votre biographe l’auteur, les droits d’auteurs sur les ventes lui reviennent. En cas de co-auteurs, les droits sont partagés.

Attention : beaucoup d’entreprises se disant maison d’édition vous proposeront un contrat à compte d’auteur déguisé en contrat de publication. Elles prennent tous les manuscrits.  Elles vous demanderont de payer les frais d’impression et ne feront ni la commercialisation, ni la promotion de votre livre. En fait, elles proposent ce que vous pouvez faire vous-même, comme expliqué plus haut.

Michelle Demarigny

Ma vie 0’ top !

Pour faire de votre vie une œuvre d’art